Traduction automatisée d'une oeuvre littéraire: une étude pilote - Inria - Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Traduction automatisée d'une oeuvre littéraire: une étude pilote

Abstract

Current machine translation (MT ) techniques are continuously improving. In specific areas, post-editing (PE) allows to obtain high-quality translations relatively quickly. But is such a pipeline (MT+PE) usable to translate a lite- rary work (fiction, short story) ? This paper tries to bring a preliminary answer to this question. A short story by American writer Richard Powers, still not available in French, is automatically translated and post-edited and then revised by non- professional translators. The LIG post-editing platform allows to read and edit the short story suggesting (for the future) a community of readers-editors that continuously improve the translations of their favorite author. In addition to presen- ting experimental evaluation results of the pipeline MT+PE (MT system used, auomatic evaluation), we also discuss the quality of the translation output from the perspective of a panel of readers (who read the translated short story in French, and answered to a survey afterwards). Finally, some remarks of the official french translator of R. Powers, requested on this occasion, are given at the end of this article.
Les techniques actuelles de traduction automatique (TA) permettent de produire des traductions dont la qualité ne cesse de croitre. Dans des domaines spécifiques, la post-édition (PE) de traductions automatiques permet, par ailleurs, d'obtenir des traductions de qualité relativement rapidement. Mais un tel pipeline (TA+PE) est il envisageable pour traduire une oeuvre littéraire ? Cet article propose une ébauche de réponse à cette question. Un essai de l'auteur américain Richard Powers, encore non disponible en français, est traduit automatiquement puis post-édité et révisé par des traducteurs non-professionnels. La plateforme de post-édition du LIG utilisée permet de lire et éditer l'oeuvre traduite en français continuellement, suggérant (pour le futur) une communauté de lecteurs-réviseurs qui améliorent en continu les traductions de leur auteur favori. En plus de la présentation des résultats d'évaluation expérimentale du pipeline TA+PE (système de TA utilisé, scores automatiques), nous discutons également la qualité de la traduction produite du point de vue d'un panel de lecteurs (ayant lu la traduction en français, puis répondu à une enquête). Enfin, quelques remarques du traducteur français de R. Powers, sollicité à cette occasion, sont présentées à la fin de cet article.
Fichier principal
Vignette du fichier
taln-besacier.pdf (75.79 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01003944 , version 1 (11-06-2014)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01003944 , version 1

Cite

Laurent Besacier. Traduction automatisée d'une oeuvre littéraire: une étude pilote. Traitement Automatique du Langage Naturel (TALN), Jul 2014, Marseille, France. ⟨hal-01003944⟩
566 View
1212 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More