Sémantique lexicale, compositionnalité et coercions. Fondements théoriques des types sémantiques - Inria - Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique Access content directly
Theses Year : 2022

Lexical Semantics, compositionality and coercions. Theoretical foundations of semantic types

Sémantique lexicale, compositionnalité et coercions. Fondements théoriques des types sémantiques

William Babonnaud

Abstract

This thesis investigates the use of type theories and types with regards to compositionality in the formal semantic models of computational linguistics. Semantic types play a fundamental role in the detection and representation of semantic phenomena such as creative uses of language, polysemy and copredication. As a consequence, a formal account of types requires linguistic accuracy as well as theoretical mechanisms to manipulate complex structures and type coercions. In order to meet these expectations, the present thesis aims to propose a minimalist account of the construction of semantic type theories which would make it possible to unify the various current approaches to formal and lexical semantics. A first part is dedicated to the study of the linguistic constraints which influence the notion of semantic type itself, and leads to the formulation of general principles to supervise the production of semantic type theories. In a second part, these principles are interpreted in the light of the mathematical foundations of such theories, leading to the construction of a Montagovian-style type theory with subtyping and coercions from a topos as a categorical model. Finally, a third and last part deals with the choice of base semantic types in order to determine experimentally whether such types can be acquired from empirical data.
Cette thèse s’intéresse à l’utilisation des théories de types et des types eux-mêmes dans les formalismes sémantiques compositionnels en traitement automatique des langues. Les types sémantiques jouent un rôle essentiel dans la détection et la représentation de certains phénomènes sémantiques, incluant les usages créatifs de la langue, la polysémie et la coprédication, et nécessitent pour cela une certaine précision linguistique ainsi que des mécanismes théoriques capable de manipuler des structures complexes et des coercions de types. Afin de répondre à ces exigences, l’objectif de ce travail de thèse est de proposer une base minimaliste à la construction des théories de types sémantiques, qui soit capable dans une certaine mesure d’unifier les différentes approches actuelles à la sémantique lexicale et formelle. Une première partie est dédiée à l’examen des contraintes linguistiques qui pèsent sur la notion même de type sémantique, et aboutit à l’élaboration de principes généraux destinés à encadrer l’élaboration de théories de types sémantiques. Dans une seconde partie, ces principes sont confrontés aux fondements mathématiques de telles théories, conduisant à la construction d’une théorie de types dans un style montagovien, augmenté d’une relation de sous-typage et de coercions, à partir d’un modèle catégorique de topos. Enfin, une dernière partie traite du choix des types sémantiques de base, et tente d’évaluer expérimentalement si l’acquisition de tels types à partir de données empiriques est envisageable.
Fichier principal
Vignette du fichier
babonnaud_these.pdf (1.75 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03935669 , version 1 (22-02-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03935669 , version 1

Cite

William Babonnaud. Sémantique lexicale, compositionnalité et coercions. Fondements théoriques des types sémantiques. Informatique [cs]. Université de Lorraine, 2022. Français. ⟨NNT : 2022LORR0312⟩. ⟨tel-03935669⟩
61 View
273 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More