Data-driven malware classification assisted by machine learning methods - Inria - Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique Access content directly
Theses Year : 2022

Data-driven malware classification assisted by machine learning methods

Classification de logiciels malveillants dirigée par les données et assistée par des méthodes d’apprentissage automatique

Cassius Puodzius
  • Function : Author
  • PersonId : 1248133
  • IdRef : 268893284

Abstract

Historically, malware (MW) analysis has heavily resorted to human savvy for manual signature creation to detect and classify MW. This procedure is very costly and time consuming, thus unable to cope with modern cyber threat scenario. The solution is to widely automate MW analysis. Toward this goal, MW classification allows optimizing the handling of large MW corpora by identifying resemblances across similar instances. Consequently, MW classification figures as a key activity related to MW analysis, which is paramount in the operation of computer security as a whole. This thesis addresses the problem of MW classification taking an approach in which human intervention is spared as much as possible. Furthermore, we steer clear of subjectivity inherent to human analysis by designing MW classification solely on data directly extracted from MW analysis, thus taking a data-driven approach. Our objective is to improve the automation of malware analysis and to combine it with machine learning methods that are able to autonomously spot and reveal unwitting commonalities within data. We phased our work in three stages. Initially we focused on improving MW analysis and its automation, studying new ways of leveraging symbolic execution in MW analysis and developing a distributed framework to scale up our computational power. Then we concentrated on the representation of MW behavior, with painstaking attention to its accuracy and robustness. Finally, we fixed attention on MW clustering, devising a methodology that has no restriction in the combination of syntactical and behavioral features and remains scalable in practice. As for our main contributions, we revamp the use of symbolic execution for MW analysis with special attention to the optimal use of SMT solver tactics and hyperparameter settings; we conceive a new evaluation paradigm for MW analysis systems; we formulate a compact graph representation of behavior, along with a corresponding function for pairwise similarity computation, which is accurate and robust; and we elaborate a new MW clustering strategy based on ensemble clustering that is flexible with respect to the combination of syntactical and behavioral features.
Historiquement, l'analyse des logiciels malveillants (ou MW) a fortement fait appel au savoir-faire humain pour la création manuelle de signatures permettant de détecter et de classer les MW. Cette procédure est très coûteuse et prend beaucoup de temps, ce qui ne permet pas de faire face aux scénario modernes de cybermenaces. La solution consiste à automatiser largement l'analyse des MW. Dans ce but, la classification des MW permet d'optimiser le traitement de grands corpus de MW en identifiant les ressemblances entre des instances similaires. La classification des MW est donc une activité clé liée à l'analyse des MW. Cette thèse aborde le problème de la classification des MW en adoptant une approche pour laquelle l'intervention humaine est évitée autant que possible. De plus, nous contournons la subjectivité inhérente à l'analyse humaine en concevant la classification uniquement à partir de données directement issues de l'analyse des MW, adoptant ainsi une approche dirigée par les données. Notre objectif est d'améliorer l'automatisation de l'analyse des MW et de la combiner avec des méthodes d'apprentissage automatique capables de repérer et de révéler de manière autonome des points communs imprévisibles au sein des données. Nous avons échelonné notre travail en trois étapes. Dans un premier temps, nous nous sommes concentrés sur l'amélioration de l'analyse des MW et sur son automatisation, étudiant de nouvelles façons d'exploiter l'exécution symbolique dans l'analyse des MW et développant un cadre d'exécution distribué pour augmenter notre puissance de calcul. Nous nous sommes ensuite concentrés sur la représentation du comportement des MW, en accordant une attention particulière à sa précision et à sa robustesse. Enfin, nous nous sommes focalisés sur le partitionnement des MW, en concevant une méthodologie qui qui ne restreint pas la combinaison des caractéristiques syntaxiques et comportementales, et qui monte bien en charge en pratique. Quant à nos principales contributions, nous revisitions l'usage de l'exécution symbolique pour l'analyse des MW en accordant une attention particulière à l'utilisation optimale des tactiques des solveurs SMT et aux réglages des hyperparamètres ; nous concevons un nouveau paradigme d'évaluation pour les systèmes d'analyse des MW ; nous formulons une représentation compacte du comportement sous la forme de graphe, ainsi qu'une fonction associée pour le calcul de la similarité par paire, qui est précise et robuste ; et nous élaborons une nouvelle stratégie de partitionnement des MW basée sur un partitionnement d'ensemble flexible en ce qui concerne la combinaison des caractéristiques syntaxiques et comportementales.
Fichier principal
Vignette du fichier
PUODZIUS_Cassius.pdf (74.84 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04072990 , version 1 (11-01-2023)
tel-04072990 , version 2 (14-03-2023)
tel-04072990 , version 3 (20-03-2023)
tel-04072990 , version 4 (18-04-2023)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : tel-04072990 , version 4

Cite

Cassius Puodzius. Data-driven malware classification assisted by machine learning methods. Other [cs.OH]. Université de Rennes, 2022. English. ⟨NNT : 2022REN1S090⟩. ⟨tel-04072990v4⟩
259 View
12 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More