Modèles à Variables Latentes Profonds : des propriétés aux structures - Inria - Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique Access content directly
Theses Year : 2021

Deep Latent Variable Models : from properties to structures

Modèles à Variables Latentes Profonds : des propriétés aux structures

Abstract

Deep Latent Variable Models are generative models combining Bayesian Networks and deep learning, illustrated by the renowned Variational Autoencoder. This thesis focuses on their structure, understood as the combination of 3 aspects: the Bayesian Network graph, the choice of probability distribution families for the variables, and the neural architecture. We show that and how several aspects and properties of those models can be understood and controlled through this structure, without altering the training objective constructed from the Evidence Lower Bound.The first contribution concerns the impact of the observation model -- the probabilistic modeling of the observed variables -- on the training process: how it determines the demarcation between signal and noise and its impact on training dynamic when its scale parameter is learned rather than fixed. It then behaves similarly to a simulated annealing process.The second contribution, CompVAE, is centered on the hierarchical structure of latent variables: a generative model conditioned by a multi-set of elements to be combined in the final generation. CompVAE demonstrates how global properties -- ensemblist manipulations in this case -- can be achieved by solely structural design. The model is furthermore empirically validated on real data to generate electrical consumption curves.The third contribution, Boltzmann Tuning of Generative Models (BTGM), is a framework for adjusting trained generative models according to an externally provided criterion while finding the minimal required adjustments. This is done while finely controlling which latent variables are adjusted and how the are. We empirically demonstrate how BTGM can be used to specialize a trained model or to explore the extreme parts of a generative distribution.
Les Modèles à Variables Latentes Profonds sont des modèles génératifs combinant les Réseaux Bayésiens avec l'apprentissage profond, illustrés par le célèbre Auto-encodeur Variationnel. Cette thèse se focalise sur leur structure, entendue comme la combinaison de 3 aspects : le graphe du Réseau Bayésien, le choix des familles probabilistes des variables, et l'architecture des réseaux de neurones. Nous démontrons que de nombreux aspects et propriétés de ces modèles peuvent être compris et contrôlés par cette structure, sans altérer l'objectif d'entraînement construit sur l'Evidence Lower Bound.La première contribution concerne l'impact du modèle d'observation -- la modélisation probabiliste des variables observées -- sur le processus d'entraînement : comment il détermine la séparation entre signal et bruit, ainsi que son impact sur la dynamique de l'entraînement lorsque son paramètre d'échelle est appris plustôt que fixé, où il agit alors comme un processus de recuit simulé.La seconde contribution, CompVAE, est centrée sur la structure hiérarchique des variables latentes : un modèle génératif conditionné par un multi-ensemble d'élements à combiner dans la génération finale. CompVAE démontre comment des propriétés globales -- des manipulations ensemblistes dans ce cas -- peuvent être atteintes par la seule conception structurale. Ce modèle est de plus validé empiriquement sur des données réelles, pour la génération de courbes de consommation électrique.La troisième contribution, Boltzmann Tuning of Generative Models (BTGM), est un cadre permettant d'ajuster un modèle génératif pré-entraîné selon un critère extérieur, en trouvant les ajustements minimaux nécessaire. Ceci est fait tout en contrôlant finement quelles variables latentes sont ajustées, et comment elles le sont. Nous démontrons empiriquement comment BTGM peut être utilisé pour spécialiser un modèle déjà entraîné, ou pour explorer les parties extrêmes d'une distribution générée.
Fichier principal
Vignette du fichier
BERGER_2021_archivage.pdf (3.68 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03528577 , version 1 (17-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03528577 , version 1

Cite

Victor Berger. Modèles à Variables Latentes Profonds : des propriétés aux structures. Apprentissage [cs.LG]. Université Paris-Saclay, 2021. Français. ⟨NNT : 2021UPASG053⟩. ⟨tel-03528577⟩
279 View
198 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More