Homomorphic Cryptography and Privacy - Inria - Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique Access content directly
Theses Year : 2021

Homomorphic Cryptography and Privacy

Cryptographie Homomorphe et Vie Privée

Abstract

With the massive use of dematerialized storage, homomorphism has become one of the most widely used properties in cryptology. In this thesis we will study how to use it in concrete multi-users protocols requiring not only confidentiality but also anonymity, authentication or verifiability. Homomorphic encryption schemes, homomorphic digital signatures and homomorphic zero-knowledge proofs will be used together, but each time restricted to achieve the desired level of security. First, the confidential aspect is studied for computations on large outsourced databases. Being able to apply functions on encrypted data without having to download and decrypt it entirely may be essential and allows to take advantage of the computational power of the server. This can also be interesting when a third-party company without right-access to the database wants to obtain the result of a computation. However, some guarantees on the learned information need to be taken. To this end, we present a decentralized encryption scheme that allows controlled evaluation of quadratic functions on outsourced data thanks to a group of controllers. However, sometimes confidentiality of the data is not the most desired property for a system as it does not protect the sender. For electronic voting, each encrypted ballot must be associated with its voter to verify that he is allowed to vote. After the voting phase, anonymity is achieved by shuffling so that, during the count, which corresponds to the decryption, no link between votes and voters can be made. We propose a new construction of mix-network based on linearly homomorphic signatures which allows for the first time a verification which is cost-independent of the number of mix-servers. This scalable mix-net improves the efficiency compared to already known constructions, especially with an increasing number of shuffles. Nevertheless, with perfect anonymity comes the threat of malicious use of the system. Cryptology must consider these possible abuses and we propose the first multi-authority anonymous credential protocol with traceability property: a user asks a credential issuer for a credential and uses it to access a system while remaining anonymous. In case of abuse, an authority can revoke anonymity and trace a malicious user. The scheme is as efficient as the previously known credential schemes while achieving the multi-credential issuer functionality.
Avec l’utilisation massive du stockage dématérialisé, l’homomorphisme est devenu l’une des propriétés les plus largement employées en cryptologie. Dans cette thèse, nous allons étudier comment l’utiliser dans des protocoles multi-utilisateurs concrets qui nécessitent non seulement de la confidentialité, mais aussi de l’anonymat, de l’authentification ou encore de la vérifiabilité. Pour cela, nous utilisons des schémas homomorphes de chiffrement, de signature numérique et de preuves à divulgation nulle de connaissances, mais, à chaque fois, nous devrons limiter leurs capacités de malléabilité pour atteindre le niveau de sécurité préalablement défini. Tout d’abord, l’aspect confidentiel est abordé au travers de l’étude de calculs sur des bases de données externalisées. Être capable d’appliquer des fonctions sur des données chiffrées sans avoir à les télécharger pour les déchiffrer entièrement est permet de profiter de la puissance de calcul du serveur qui est généralement supérieure à celle du client. Cela peut être également indispensable lorsqu’une société sans droit d’accès à une base de données de clients souhaite obtenir le résultat d’un calcul. La quantité d’information apprise ne doit pas être supérieure à celle contenue dans le résultat du calcul. Nous proposons pour cela un schéma de chiffrement décentralisé qui permet d’évaluer des fonctions quadratiques sur les données externalisées tout en ayant un contrôle des opérations grâce à un groupe d’inspecteurs. Cependant, la confidentialité des données n’est pas toujours la propriété la plus recherchée pour un système car elle ne protège pas l’identité de l’expéditeur. Pour le vote électronique, chaque bulletin chiffré doit être associé à un électeur afin de vérifier que celui-ci était autorisé à voter, mais après la phase de vote, l’anonymat doit être assuré. Pour cela une solution est de mélanger plusieurs fois l’urne de sorte que, au moment du dépouillement, qui correspond au déchiffrement, aucun lien entre le vote et l’électeur ne puisse être fait. C’est le fonctionnement d’un réseau de serveurs-mélangeurs dont nous proposons une nouvelle construction basée sur des signatures linéairement homomorphes avec un coût de vérification de l’urne finale indépendant du nombre de mélanges. Ce protocole est donc d’autant plus efficace que le nombre de mélanges augmente et représente un progrès par rapport aux constructions déjà connues. Dans certains cas, avoir un anonymat parfait permettrait l’utilisation malveillante d’un système et la cryptologie doit aussi tenir compte de ces abus potentiels. La troisième contribution de cette thèse consiste en la proposition du premier protocole d’accréditation anonyme multi-autorités traçable : un utilisateur demande une accréditation auprès d’une autorité émettrice et peut l’utiliser pour accéder à un système tout en restant anonyme. En cas d’abus, une autorité juge peut lever l’anonymat et retrouver un utilisateur malveillant grâce au traçage. De plus, ce protocole, tout en étant aussi efficace que les précédents pour une seule autorité émettrice, permet d’agréger des accréditations d’autorités émettrices distinctes pour avoir une accréditation de taille optimale.
Fichier principal
Vignette du fichier
thesis.pdf (1.4 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03439366 , version 1 (22-11-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03439366 , version 1

Cite

Chloé Hébant. Homomorphic Cryptography and Privacy. Cryptography and Security [cs.CR]. Université PSL, 2021. English. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03439366⟩
132 View
183 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More