Computational methods for de novo assembly of next-generation genome sequencing data - Inria - Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique Access content directly
Theses Year : 2012

Computational methods for de novo assembly of next-generation genome sequencing data

Méthodes de calcul pour assemblage de novo de nouvelle génération des techniques de séquençage du génome

Abstract

In this thesis, we discuss computational methods (theoretical models and algorithms) to perform the reconstruction (de novo assembly) of DNA sequences produced by high-throughput sequencers. This problem is challenging, both theoretically and practically. The theoretical difficulty arises from the complex structure of genomes. The assembly process has to deal with reconstruction ambiguities. The output of sequencing predicts up to an exponential number of reconstructions, yet only one is correct. To deal with this problem, only a fragmented approximation of the genome is returned. The practical difficulty stems from the huge volume of data produced by sequencers, with high redundancy. Significant computing power is required to process it. As larger genomes and meta-genomes are being sequenced, the need for efficient computational methods for de novo assembly is increasing rapidly. This thesis introduces novel contributions to genome assembly, both in terms of incorporating more information to improve the quality of results, and efficiently processing data to reduce the computation complexity. Specifically, we propose a novel algorithm to quantify the maximum theoretical genome coverage achievable by sequencing data (paired reads), and apply this algorithm to several model genomes. We formulate a set of computational problems that take into account pairing information in assembly, and study their complexity. Then, two novel concepts that cover practical aspects of assembly are proposed: localized assembly and memory-efficient reads indexing. Localized assembly consists in constructing and traversing a partial assembly graph. These ingredients are implemented in a complete de novo assembly software package, the Monument assembler. Monument is compared with other state of the art assembly methods. Finally, we conclude with a series of smaller projects, exploring concepts beyond classical de novo assembly.
Dans cette thèse, nous présentons des méthodes de calcul (modèles théoriques et algorithmiques) pour effectuer la reconstruction de séquences d'ADN. Il s'agit de l'assemblage de novo de génome à partir de lectures (courte séquences ADN) produites par des séquenceurs à haut débit. Ce problème est difficile, aussi bien en théorie qu'en pratique. Du point de vue théorique, les génomes sont structurellement complexes. Chaque instance d'assemblage de novo doit faire face à des ambiguïtés de reconstruction. Les lectures peuvent conduire à un nombre exponentiel de reconstructions possibles, une seule étant correcte. Comme il est impossible de déterminer laquelle, une approximation fragmentée du génome est retournée. Du point de vue pratique, les séquenceurs produisent un énorme volume de lectures, avec une redondance élevée. Une puissance de calcul importante est nécessaire pour traiter ces lectures. Le séquençage ADN évolue désormais vers des génomes et méta-génomes de plus en plus grands. Ceci renforce la nécessité de méthodes efficaces pour l'assemblage de novo. Cette thèse présente de nouvelles contributions en informatique autour de l'assemblage de génomes. Ces contributions visent à incorporer plus d'information pour améliorer la qualité des résultats, et à traiter efficacement les données de séquençage afin de réduire la complexité du calcul. Plus précisément, nous proposons un nouvel algorithme pour quantifier la couverture maximale d'un génome atteignable par le séquençage, et nous appliquons cet algorithme à plusieurs génomes modèles. Nous formulons un ensemble de problèmes informatiques pour incorporer l'information des lectures pairées dans l'assemblage, et nous étudions leur complexité. Cette thèse introduit la notion d'assemblage localisé, qui consiste à construire et parcourir un graphe d'assemblage partiel. Pour économiser l'utilisation de la mémoire, nous utilisons des structures de données optimisées spécifiquement pour la tâche d'assemblage. Ces notions sont implémentées dans un nouvel assembleur de novo, Monument. Enfin, le dernier chapitre de cette thèse est consacré à des concepts d'assemblage dépassant l'assemblage de novo classique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Chikhi2012.pdf (2.91 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-00752033 , version 1 (14-11-2012)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00752033 , version 1

Cite

Rayan Chikhi. Computational methods for de novo assembly of next-generation genome sequencing data. Other [cs.OH]. École normale supérieure de Cachan - ENS Cachan, 2012. English. ⟨NNT : 2012DENS0033⟩. ⟨tel-00752033⟩
836 View
661 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More