À la racine du parallélisme - Inria - Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2017

À la racine du parallélisme

Abstract

Nous considérons un cluster de serveurs traitant des requêtes en parallèle. Si les clients ont en général intérêt à ce que leurs requêtes soient traitées par le plus grand nombre de serveurs, l’impact du parallélisme sur les serveurs est moins clair : trop faible, il ne permet pas d’utiliser pleinement les ressources disponibles ; trop fort, il risque d’encombrer inutilement les serveurs de requêtes en attente. Nous étudions ce phénomène à l’aide d’un modèle de files d’attente où les requêtes arrivent selon un processus de Poisson et requièrent des traitements dont le volume suit une loi exponentielle. Chaque nouvelle requête est affectée à un certain nombre de serveurs, choisis de manière aléatoire, uniforme, et indépendante de l’état du système. Chaque serveur traite ses requêtes dans leur ordre d’arrivée. Nous montrons qu’il existe un degré de parallélisme qui minimise le nombre moyen de requêtes présentes dans chaque serveur. Ce degré optimal est de l’ordre de la racine carrée du nombre de serveurs pour une charge faible à modérée, et décroît jusqu’à deux à très forte charge.
Fichier principal
Vignette du fichier
report.pdf (245.42 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01476889 , version 1 (26-02-2017)
hal-01476889 , version 2 (27-02-2017)
hal-01476889 , version 3 (02-05-2017)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : hal-01476889 , version 3

Cite

Thomas Bonald, Céline Comte, Fabien Mathieu. À la racine du parallélisme. [Rapport de recherche] Telecom ParisTech. 2017. ⟨hal-01476889v3⟩
573 View
117 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More