Chiffrer mieux pour (dé)chiffrer plus - Inria - Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique Access content directly
Conference Papers Year : 2016

Chiffrer mieux pour (dé)chiffrer plus

Anne Canteaut

Abstract

Les algorithmes de chiffrement, qui visent à protéger la confidentialité des données, se répartissent en deux grandes familles : les algorithmes symétriques, ou à clef secrète, qui nécessitent le partage d’un secret par les deux protagonistes, et les algorithmes à clef publique, comme le RSA, dans lesquels les clefs secrètes restent connues d’un seul acteur. Mais les algorithmes symétriques sont les seuls qui atteignent les débits de chiffrement requis par la plupart des applications et qui permettent une mise en oeuvre par des circuits de taille raisonnable. Les exigences d’implémentation extrêmement contraignantes sont donc un paramètre essentiel lorsque l’on veut concevoir un algorithme de chiffrement symétrique. L’objectif de cet exposé est de décrire diverses techniques récentes de conception permettant de répondre à ces besoins. Nous verrons notamment que la conception de ces systèmes fait appel à la fois à des aspects très pratiques (coût d’implémentation...) et à des travaux à long terme de mathématiques discrètes.
No file

Dates and versions

hal-01401333 , version 1 (23-11-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01401333 , version 1

Cite

Anne Canteaut. Chiffrer mieux pour (dé)chiffrer plus. Conférence d’Informatique de l'ENS, Apr 2016, Paris, France. ⟨hal-01401333⟩
71 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More