Chaînes de confiance et périmètres de certification : le cas des systèmes de "vote électronique" - Inria - Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2014

Chaînes de confiance et périmètres de certification : le cas des systèmes de "vote électronique"

Abstract

"E-voting"' consists in dematerializing some parts or all of the traditional voting process based on paper ballots. In spite of appearances, it is not a minor adaptation: the digitization of ballots modifies the propreties of the ballot in a substantial way. Consequently, it is of the utmost importance to determine whether the level of confidence in the electoral process can be preserved. In the face of the complexity of computer systems, the expert in charge of their auditing finds himself at a loss. Even the theoretical tools cannot be of practical help. The smooth running of the electoral process is asserted by means of trust chains, that are broken by the introduction of opaque devices, designed and operated by third parties. At the time being, it is not possible to guarantee that a receipt-free "e-voting" device functions properly. Many bugs bear witness to that. At the present state of the science, the only option offered to the lawmaker consists in forbidding their use, as several countries already did.
On désigne par "vote électronique" le fait de dématérialiser tout ou partie du processus électoral traditionnel basé sur les bulletins en papier. En dépit des apparences, il ne s'agit pas d'une simple adaptation à la marge : la dématérialisation des suffrages modifie substantiellement les propriétés du scrutin. Il importe donc de savoir si le niveau de confiance du processus électoral peut être maintenu suite à cette transformation. Face à la complexité des systèmes informatiques, l'expert en charge de les auditer se trouve fort démuni. Même les outils théoriques ne peuvent être d'une aide efficace. Le bon déroulement du processus électoral est attesté au moyen de chaînes de confiance, qui sont rompues par l'introduction de dispositifs opaques, conçus et mis en oeuvre par des tiers. Actuellement, il n'est pas possible de garantir qu'un dispositif de "vote électronique" sans reçu de vote fonctionne de façon adéquate. De nombreux bogues l'attestent. En l'état actuel de la science, la seule possibilité offerte au législateur consiste donc à rejeter leur usage, comme l'ont déjà fait certains pays.
Fichier principal
Vignette du fichier
RR-8553.pdf (718.2 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01010950 , version 1 (21-06-2014)
hal-01010950 , version 2 (25-06-2014)
hal-01010950 , version 3 (27-06-2014)
hal-01010950 , version 4 (27-07-2014)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01010950 , version 4

Cite

François Pellegrini. Chaînes de confiance et périmètres de certification : le cas des systèmes de "vote électronique". [Rapport de recherche] RR-8553, INRIA. 2014, pp.30. ⟨hal-01010950v4⟩
696 View
1121 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More