Né pour sentir [Born to smell]. - Inria - Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique Access content directly
Journal Articles Médecine/Sciences Year : 2012

Né pour sentir [Born to smell].

Abstract

Est-ce que de nouveaux neurones sont formés au cours de la vie dans le bulbe olfactif humain ? Non, selon une étude menée par K.L. Spalding et J. Frisén, de l'Institut Karolinska à Stockholm (Suède) [1]. Dans cette étude parue récemment dans la revue Neuron, Bergmann et al. [1] montrent que les neurones du bulbe olfactif humain sont aussi âgés que l'individu. Chez les mammifères rongeurs, deux régions du cerveau, l'hippocampe et le bulbe olfactif, possèdent la capacité de former de nouveaux neurones à l'âge adulte [2, 3]. Les jeunes neurones proviennent de deux zones germinatives riches en cellules souches neuronales : la zone sous-granulaire (ZSG) du gyrus denté dans l'hippocampe et la zone sous-ventriculaire (ZSV) le long des ventricules cérébraux. La ZSV contient des cellules souches neuronales qui se différencient en neuroblastes pour ensuite migrer vers le bulbe olfactif tout au long de la vie. La neurogenèse du bulbe olfactif a été démontrée chez les rongeurs et les primates. Cependant, chez l'humain, la migration des neurones vers le bulbe olfactif décline de façon abrupte durant la petite enfance, et la persistance d'une neurogenèse du bulbe olfactif chez l'homme adulte n'a pas été établie.
Fichier principal
Vignette du fichier
bernard-ms-final.pdf (225.47 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-00767595 , version 1 (14-01-2020)

Identifiers

Cite

Samuel Bernard. Né pour sentir [Born to smell].. Médecine/Sciences, 2012, 28 (11), pp.937-9. ⟨10.1051/medsci/20122811012⟩. ⟨hal-00767595⟩
190 View
62 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More